C’est la rentrée !

C’est la rentrée ! Les vacances sont enfin terminées. Au revoir les longues heures au parc, les parties de cache-cache, les dessins animés, les heures à faire du dessin, de la pâte à modeler, de la peinture, … et à moi les adultes avec qui communiquer.

(Oui, j’avoue, je plaide coupable, en plus de ne pas être douée en amour, je suis une mère indigne, je suis du genre, je cumule. Mais chut!)

Qui dit rentrée, dit nouveaux collègues. Qui dit nouveaux collègues, dit possibilité de faire de nouvelles rencontres et donc de vivre de nouveaux ratés amoureux.

Les statistiques sont formelles, la plupart des relations naissent sur le lieu de travail. C’est tellement excitant !!

A défaut, on peut également se faire des films : qui n’a jamais fantasmé sur un collègue ?!

Et parce qu’il faut aussi penser à se renouveler, j’envisage de regarder les échecs amoureux des autres, pour me sentir moins seule et trouver l’inspiration pour mes nouveaux ratés.

Mais attention ! L’amour puis l’échec amoureux sur le lieu de travail peuvent avoir des conséquences :

– les commérages
– la gène
– la mésentente
– le manque de concentration
– la perte de professionnalisme
– le licenciement

Autant je suis pour la réussite dans l’échec, autant je suis contre l’angoisse d’aller au boulot ou manger des pâtes parce que j’aurais été virée. Par conséquent, je déconseille fortement aux novices de se lancer dans cette expérience. Voilà qui est dit !

La rentrée, c’est également le moment de faire des pronostics. Vous savez, un peu comme ces personnes qui parient sur les personnalités qui vont mourir dans l’année. C’est parti !

Qui va se séparer ?
Qui vivra un coup de foudre, de cœur, de reins ?
Qui fera un enfant ?
Qui se séparera suite à la naissance de cette enfant ?
Qui trompera son conjoint ? Avec un collègue ?

Oui, les échecs rendent aigris. C’est moche, je sais. Toutefois, le suspens est insoutenable.

Et vous ? Que pensez-vous de l’amour au travail ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *