Pourquoi ce site ? Pourquoi maintenant ?

Pourquoi ce site ? Pourquoi maintenant ?

Des années que je pense (ac)coucher par écrit mes nombreux déboires amoureux.

Des années que j’y pense sans oser me lancer.

J’ai pourtant de quoi raconter et cela pourrait être une thérapie low cost.

Pourquoi est-ce que je décide enfin de m’y atteler ? Pourquoi ai-je enfin le courage de me plonger dans mon passé ?

Parce qu’à 36 ans, après 3 ans et demi de galère, je suis enfin divorcée… Et par je ne sais quel dysfonctionnement, le jugement est totalement en ma défaveur. Ça doit être le karma ! Ou alors, c’est parce que je ne suis pas trop mauvaise en orthographe (vous avez la référence ? Non ? Je vous mets le lien).

Bref, une injustice qui me dépasse totalement et le plus beau dans tout ça ? Mon ex veut faire appel du jugement. Mais cela est une autre histoire que vous pourrez retrouver dans la catégorie « Rater son divorce pour les Nuls ».

Je reprends mon explication. Alors que j’étais en pleine phase de lamentation réflexion, I was made for loving you de Kiss est passée à la radio.

 

Non, cette chanson ne m’a fait penser à mon ex mari mais à une histoire dont j’ai mis trèèèèèèssssss longtemps à me remettre, si on part du principe que je m’en suis remise. Quelle ironie du sort !

C’est alors que le déclic a eu lieu. Une forte lumière m’a éclairée, j’ai entendu Alléluia, Alléluia. C’était décidé, j’allais transformer mes tuiles amoureuses en réussite.

Quelque chose de positif doit sortir de toutes ces larmes versées et de ces rides prématurées. Me voici donc avec ce site « Rater sa vie amoureuse pour les Nuls ! ».

Une réflexion sur “Pourquoi ce site ? Pourquoi maintenant ?

  1. Sylvie dit :

    Aaaaah ! ma chère CC ! Heureuse que je suis de te lire en pleine forme ! Et puis accessoirement, heureuse aussi de lire que malgré tes déboires tu ne lâches SURTOUT PAS ton sens de la déconne et de l’auto-dérision.
    Pour ma part, c’est avec une joie non dissimulée que je m’abonne à tes aventures, puisque je me retrouve moi aussi célibataire, à 41 ans (voui, hein, je ne les fais pas ?) et avec (presque) trois enfants à gérer plus un ex pas particulièrement accommodant. Et ma vie sentimentale ? Pire que la tienne ! Si ça peut te remonter le moral 😉
    Bref, je t’embrasse comme tu t’en doutes – mais je ne couche pas le premier soir.

    S. B. (de JM, comme tu l’auras compris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *